Qui suis-je ?

Isabelle Sarne est la fondatrice de Tandam Mouvement

Isabelle Sarne

Ma recherche a commencé il y a bien longtemps, au Canada, où j’ai vécu 20 ans. J’y pratiquais la danse, contemporaine et africaine, mais il me manquait quelque chose : le mouvement intérieur. 

Cette quête m’a amenée à découvrir le yoga, une pratique, un art de vivre. Cela a transformé ma vie. Longtemps, j’ai cherché un point de convergence entre le monde de la danse, créatif, fantaisiste, exigeant et celui du yoga que je pratique, doux, épuré, philosophique.  De retour en France, j’ai découvert la sophrologie, une aventure dans le potentiel de l’être. Et, la danse improvisée qui explore l’intelligence corporelle dans de multiples dimensions : respiration, présence à soi, ressenti des appuis et lien sensible à ce qui nous entoure.

De là est née la sophro-danse, le point de jonction entre la conscience fine de soi et la liberté de mouvement. Puis, comme je crois que sans l’assimilation de son histoire personnelle, et familiale, il est difficile d’avancer sereinement sur son chemin de vie, je me suis formée à la psychanalyse transgénérationnelle. Une lecture de l’inconscient familial, où la liberté de parole favorise la compréhension de certains héritages psychiques parasites et d’éclaire des non-dits, voire des secrets, pour s’alléger et se sentir sur son propre chemin. 

A travers ces outils j’ai trouvé une complétude.
L’expression infinie du mouvement humain, intérieur et extérieur, qu’il me plait de transmettre.

POURQUOI ?

TANDAM MOUVEMENTS

Le mot Tandam exprime la notion de temps, pour se poser en soi, prendre du recul et se régénérer. Le mot âme, touche à cet espace atemporel propre à chacun(e), dont il est important de prendre soin pour se respecter soi et les autres.

Tandam joue de la résonnance avec le mot tandem, induisant une relation qui s’ajuste constamment pour garder un équilibre et avancer.

Et enfin le mot mouvements, au pluriel, parce le mouvement c’est la vie, et le corps aime le mouvement. Un mouvement de vie qui peut se danser, être parlé et ressenti, par toutes les composantes de l’être.